Enfin le retour de Riva, mon dragon préféré !

Première chose, Riva est un dragon qui ne cesse de nous apporter de belles surprises. La dernière n’est pas la moindre, mais je ne vous en dirai rien, Emmanuelle soulardlisez le livre. Deuxième chose, je trouve la couverture magnifique, voilà c’est dit

Bon ! Revenons à nos moutons, ou plutôt à nos dragons ! Nous retrouvons donc les héros tirés tout droit de l’imagination foisonnante de l’auteure, Emmanuelle Soulard. J’ai commenté sur ce blog les deux premiers volumes, Le Dragon de Ténèbres et Le Dragon d’Ombres. Je vous ai déjà laissé entendre que mon intérêt pour l’histoire avait nettement cru dans le second tome, où les rebondissements de l’intrigue, les épreuves vécues par les personnages, et les personnalités elles-mêmes, s’enrichissent notablement.

Mais, avant d’aller plus loin, 4ème de couv. :

« Alors que Médévas, Sahelle et Jaffar cherchent à comprendre l’énigme du médaillon de Lorel Makrel, le tout premier invocateur de dragons, la nuée de carniciels traverse les territoires, prête à se déchaîner sur les sanctuaires.

Tandis que les actes de Lorel Makrel se révèlent, il devient de plus en plus évident que la situation est en train de s’aggraver au-delà de toute mesure. Des nuées de carniciels parcourent les territoires sans contrôle, menaçant même les sanctuaires d’une destruction totale.

Sahelle parviendra-t-elle à prendre définitivement le contrôle de son dragon ? Jaffar trouvera-t-il sa place au sein du sanctuaire ? Et, par-dessus tout, Médévas aura-t-il la force d’aller au bout de lui-même pour affronter son destin ? »

Cette fois, il s’agit de lever le voile sur la manière dont les Dragons sont apparus, se sont multipliés et comment leur mission incroyable s’est construite. En parallèle du récit principal, à savoir la lutte des Invocateurs contre les carniciels, ces saloperies de bestioles avides de sang et de chair fraiche, nous suivons l’histoire de Lorel, devenu le premier invocateur « à l’insu de son plein gré ». Cette double construction permet de donner un véritable souffle à l’intrigue, puisque de chapitre en chapitre nous passons d’une histoire à l’autre, sans au départ bien comprendre le lien qui les unit, puis en le voyant s’infiltrer entre les deux récits pour les entrelacer étroitement de manière extrêmement précise et passionnante, donnant un véritable souffle d’ensemble au livre. Sincèrement, abandonner le livre pour aller dormir fut difficile… 😉

Emmanuelle Soulard a su de très belle façon dépasser le risque de la répétition, inhérent à tout ce qui ressemble à une série ou une saga. Chaque livre joue sa propre partition dans la trilogie. Le premier, Le Dragon de Ténèbres, est celui qui présente la facture la plus classique. Son rôle est de poser les bases du récit des Invocateurs et de nous allécher pour les accompagner dans leurs aventures. Le second, Le Dragon d’Ombres, approfondit les pistes ouvertes pour élucider le mystère de cet affrontement entre d’un côté les hommes et les dragons, et de l’autre les Carniciels. Enfin, le troisième opus, Le Dragon de Lumière, nous donne les clés au travers d’un récit truffé d’obstacles apparents, de dangers sous-jacents et de surprises en forme de feux d’artifice.

J’espère vous avoir donné envie de lire cette trilogie qui m’a réconciliée avec l’univers de la Fantasy. Emmanuelle Soulard fait preuve d’une imagination riche et prometteuse. Et surtout, surtout… Ce troisième roman se termine de façon tellement ouverte, que personnellement, si même si l’auteure ne l’écrit pas, j’imagine volontiers une suite des aventures de Riva. Et cet art de porter l’imaginaire du lecteur, vous le savez bien, j’y suis très attachée.

Le dragon de lumière

 

Publicités

2 réflexions sur “Enfin le retour de Riva, mon dragon préféré !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s