Je vous ai parlé des précédents…

Voici le sixième tome de la série Dia Linn, de Marie-Pierre Bardou.mpi avril 2014

Nous sommes partis d’Irlande pour traverser l’océan Atlantique et vadrouiller au gré des aventures des passionnants personnages de cette saga. Nous avons traversé les Etats-Unis, émigré dans les bagnes australiens, côtoyé les esclavagistes sudistes, les truands d’Al Capone, les chercheurs d’or, sans oublier les révolutionnaires irlandais du Sinn Fein.

Et là, vous vous dites… Quoi ? Un sixième tome, et deux encore à venir ? Mais qu’est-ce qu’elle peut encore trouver à nous raconter, c’te Marie-Pierre ?

Oh rien, des peccadilles, l’assassinat de Kennedy, l’asservissement des Cheyennes, les essais atomiques en plein désert… trop proche des populations, la furie de Las Vegas… entre autres petites choses !

4ème de couv pour vous appâter…

« Trente années ont passé depuis la mort du sulfureux Ryann O’Callaghan. Les États-Unis vivent une embellie économique sans précédent et oublient les horreurs de la dernière Guerre mondiale en découvrant la société de consommation et les gadgets domestiques ; les femmes raccourcissent leurs jupes et osent – parfois – fumer en public…
Nous sommes en 1950. L’arrière-petite-fille d’Aïdan quitte son Australie natale pour chercher fortune en Amérique. Voici le livre de Maav, qui, comme son ancêtre Eileen, découvrira dans le poker un moyen étonnant de reconquérir enfin la fortune des O’Callaghan. Mais mettra-t-elle pour autant un terme à la díoltas, la vengeance qui anime le clan familial envers les O’Brien et les descendants de Liam ? Rien n’est moins sûr…
Du bush australien au clinquant factice de Las Vegas, en passant par la Louisiane et le Sud profond où s’embourbent les rêves de fortune, des années 50 à l’assassinat de Kennedy, des premières luttes pour les droits civiques à l’engouement pour le nucléaire et la terreur du communisme… Maav va croiser d’étranges et dangereux personnages.
Elle tombera amoureuse, elle sera manipulée, utilisée comme un pion sur un grand échiquier ; mais ses ennemis oublieront peut-être que la jolie blonde a de la ressource.
Après tout, le sang des O’Callaghan coule dans ses veines…

Cette fois, c’est une femme qui est l’héroïne de l’opus. Maav est l’arrière-petite fille d’Aïdan, envoyé au bagne avant de fuir en Amérique et de tuer la fille de Liam. Maav voit son propre père se suicider face aux difficultés financières. Pour limiter les pertes et surtout renflouer les caisses, a mère veut la marier. Alors comme ses ancêtres avant elle, la jeune et jolie Maav, tellement blonde et rebelle, fuit l’Australie et traverse à son tour les océans, à la recherche d’un eldorado.

Elle doit vite déchanter, végéter dans les bayous de Louisiane avant de se découvrir, à l’instar de son aïeule Eileen, un double don pour la voyance et le jeu, le premier lui servant à vaincre ses adversaires au Poker. Maav rencontre des types assez envoutants et dangereux, traverse des aventures incroyables, survit même à un ouragan dévastateur. Elle croise aussi grâce à son fils Cathan, la route de son cousin, Cheyenne aux yeux verts que les blancs appellent Tommy O’Callaghan et qui préfère qu’on le nomme Œil-de-chat, arrière petit-fils de Wyatt, le frère d’Eileen.

Si tout ça ne vous a pas donné envie de lire et de couvrir toute la série de Dia Linn, je ne peux plus rien pour vous… Pour ma part, j’ai adoré ce sixième tome, encore davantage des précédents, tellement l’écriture acquiert toute sa force et sa maturité. Définitivement, Marie-Pierre Bardou sait ce qu’écrire, et surtout raconter des histoires fortes et ensorcelantes, veut dire.

couv Dia Linn 6

Publicités

Une réflexion sur “Je vous ai parlé des précédents…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s