Susceptibles les auteur(e)s ?

Quand vous êtes auteur(e), il y a des choses difficiles à entendre de la part des autres.

S’ils vous connaissent depuis longtemps, vos amis peuvent avoir du mal à accepter l’idée que vous êtes auteur(e), notamment parce que dans une vie antérieure ou parallèle, vous faites un autre métier.

Quand ils vous présentent à un tiers, ils vont rarement dire d’eux-mêmes… Tiens, je te présente unetelle (ou untel) dont je t’ai si souvent parlé, tu sais, celle (ou celui) qui écrit des bouquins…

Pour ma part, quand ma moitié dit à un tiers devant moi que j’écris des livres, je deviens un peu sotte et ai tendance à jeter un regard derrière moi pour voir de qui il parle… Bref, y’a du job !

Sinon, je vous fais un florilège de ce qu’il ne FAUT SURTOUT pas dire ou faire à un(e) auteur(e), que ce soit un Nobel comme Le Clézio ou Modiano, un « scribouillard » comme Lévy ou Musso, et encore plus s’il s’agit d’un(e) illustre inconnu(e) comme Bibi… J

J’ai trouvé ce texte sur le mur Facebook d’un collègue auteur, je le trouve excellent et l’ai quand même un peu complété !

Alors, souvenez-vous, pour survivre à une relation avec un(e) auteur(e) :

  • Ne jamais demander à un(e) auteur(e) quand son livre sera publié,
  • Ne jamais demander à un(e) auteur(e) s’il/elle aurait souhaité écrire le dernier best-seller à la mode,
  • Ne jamais demander à un(e) auteur(e) s’il/elle gagne sa vie en écrivant,
  • Ne jamais lui dire que vous caresser l’idée d’écrire un livre ou que vous en écririez un si vous aviez le temps, ou que vous avez un sujet vraiment passionnant à lui proposer (votre vie, le plus souvent),
  • N’appelez pas la police si vous tombez sur l’historique de navigation d’un(e) auteur(e) : il/elle ne planifie pas de vous empoisonner, d’embaucher un tueur à gages ou de déménager en Afghanistan, c’est tout simplement de la recherche d’informations,
  • Laissez l’auteur(e) tranquille lorsqu’il/elle écrit, vous n’avez aucune idée de l’énergie que cela lui prend,
  • N’entrez pas en conflit avec un(e) auteur(e), il obtiendra vengeance dans un de ces écrits et ça peut faire très mal,
  • Si vous cherchez vraiment une chicane, faites qu’elle soit mémorable, l’auteur(e) est toujours à la recherche de bons matériaux,
  • Si l’auteur(e) disparaît pendant une fête, ne paniquez pas. Les auteur(e)s aiment fouiller la bibliothèque de leur hôte, voire aussi dans sa pharmacie,
  • Achetez à l’auteur(e) de beaux carnets et stylos, jamais de fleurs, surtout des couronnes mortuaires, certain(e)s acceptent le chocolat,
  • Laissez l’auteur(e) seul(e) quand il reçoit une lettre de refus. Après le silence de mort, les cris, les plaintes et les murmures, offrez lui une tasse de café ou de thé, voire un gâteau ou un câlin si vous êtes très intime.

Publicités

5 réflexions sur “Susceptibles les auteur(e)s ?

  1. Coucou Agnès… Je crois que je n’ai pas toutes ces susceptibilités… Je m’en moque un peu. En revanche, j’ai remarqué deux sortes réactions. Certains ne parlent pas du tout du fait que j’écris. D’autres, au contraire, se montrent très admiratifs. Cela donne une certaine légitimité à la solitude que j’aime et qui, jusque là, n’était pas toujours comprise. J’espre que tout va bien. Bises

    Aimé par 1 personne

    • Oui, pour ma part, j’ai beaucoup de mal à dire que je suis « auteure », et puis comme mon métier de base est d’écouter les gens, je me coule encore trop souvent dans cette position un peu réceptive (pour ne pas dire passive, qui est négatif…)
      Mais je viens de faire mon premier salon, je vais le raconter dans un article, et j’y étais nécessairement en temps qu’auteure… Donc, c’est très intéressant à vivre… pas tous les week-ends ;-), mais de temps en temps, why not ? 🙂 Merci pour tes commentaires, Manou 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s