Prochain Opus… Elle veut toute la place

Je vous ai présenté la nouvelle couverture de mon prochain livre aux Editions Hélène Jacob. Je ne sais pas ce que vousCouv elle veut toute la place pensez du travail de Jérémy Calli, mais moi j’aime beaucoup. Ça me donne encore plus envie que vous découvriez ma prose.

La parution d’un livre est toujours un choc émotionnel pour son auteur. Certains comparent la chose à un accouchement. Je n’en sais rien, je n’ai pas vécu cet évènement. Mais je peux vous certifier que c’est un poil stressant ! L’ouvrage va-t-il plaire ? Trouver ses lecteurs ? Être apprécié ? Conspué ? Dédaigné ?

Sans se prendre au sérieux, on n’en mène pas large.

Vous me direz, vous en êtes au quatrième, c’est bon, ça devient de la routine… Que nenni !

Primo, à chaque fois, je change de style de prose (n’ayez crainte, je ne vous ferai jamais le coup de la poésie, je suis nullissime dans cet exercice…), donc je remets un peu ma « virginité » en jeu, si vous me passez l’expression

Deuzio, même si je restais dans la même veine, il y a le passage de l’ombre à la lumière qui n’est pas simple. Certes, dans mon cas, la lumière est vacillante et fragile, genre chandelle prise dans une tempête. Je ne prétends pas à une quelconque gloire, mais même s’il s’agit de récits de fiction, un auteur – moi en l’occurrence – se met toujours un peu à poil dans ses écrits.

Logo EHJEt puis avec une couverture pareille, je me dis que la barre est placée très haut, que vous décevoir après vous avoir de la sorte appâté, ne serait pas correct du tout. Parmi mes petits cailloux, certains me tiennent plus à cœur que d’autres, notamment celui qui donne son nom au recueil. L’écrire a été purement jubilatoire. Un second texte a été aussi un grand moment, et je suis très reconnaissante à l’équipe des bêta-lecteurs de m’avoir poussée à le revisiter avant la parution, je n’avais pas été jusqu’au bout. Un troisième est un clin d’œil à mon passage outre-Manche pendant plusieurs années.

Je reviendrai sur ce travail lors de prochains articles dans le blog…

D’ici-là, il nous faut attendre jusqu’au 15 février…Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage, disait Jean de La Fontaine

Publicités

Une réflexion sur “Prochain Opus… Elle veut toute la place

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s